Plaies iatrogènes de la voie biliaire: (hors chirugie hépatique). Rapport présenté au 113e congrès français de chirurgie 2011. par J. Gugenheim

Plaies iatrogènes de la voie biliaire: (hors chirugie hépatique). Rapport présenté au 113e congrès français de chirurgie 2011.

Titre de livre: Plaies iatrogènes de la voie biliaire: (hors chirugie hépatique). Rapport présenté au 113e congrès français de chirurgie 2011.

Éditeur: Arnette

ISBN: 2718412569

Auteur: J. Gugenheim


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

J. Gugenheim avec Plaies iatrogènes de la voie biliaire: (hors chirugie hépatique). Rapport présenté au 113e congrès français de chirurgie 2011.

Comment accepter et expliquer qu'une simple cholécystectomie pour colique hépatique puisse aboutir in fine à la nécessité d'une transplantation hépatique ? Les traumatismes biliaires chirurgicaux sont une problématique majeure de la chirurgie viscérale, car lourds de conséquences potentielles. L'introduction de la chirurgie laparoscopique, au début des années quatre-vingt-dix, s'est accompagnée d'une recrudescence des plaies accidentelles des voies biliaires extrahépatiques lors de la cholécystectomie. Cette problématique est toujours d'actualité. Ce rapport présente l'épidémiologie des plaies chirurgicales iatrogènes des voies biliaires et leurs classifications. Il détaille les différents types de lésions vasculaires associées et précise le bilan nécessaire avant d'envisager la réparation de la plaie une fois son diagnostic fait. Il expose les techniques chirurgicales de réparation, les points de vue du chirurgien, du radiologue interventionnel et de l'endoscopiste quant aux possibilités de prothèses ou de stents, la place de la résection et de la transplantation, les résultats à long terme et la qualité de vie et les implications médico-légales que peuvent avoir ces plaies iatrogènes des voies biliaires. L'analyse des 640 dossiers fournis dans le cadre de l'enquête réalisée à l'occasion de ce rapport, couplée à la littérature, permet enfin aux auteurs de définir des modalités actuelles de prise en charge de cet accident en fonction du moment de sa survenue, tout en pointant les erreurs à ne pas commettre.